0

L’emploi d’assistant(e) de vie s’exerce auprès d’un particulier à son domicile, ou en tout autre lieu choisi par le bénéficiaire de la prestation, afin de l’accompagner dans la réalisation des tâches quotidiennes tout en concourant à la préservation de son autonomie.


 

Les missions incombant à l’auxiliaire de vie sociale (liste non exhaustive) :
  • Aider à faire le lit ;
  • Aider à faire la vaisselle ;
  • Faire du rangement ;
  • Faire le ménage ;
  • Aider à prendre des rendez vous (médecin…) ;
  • Effectuer les courses pour le compte du bénéficiaire
  • Préparer des repas simples
  • Réaliser des activités sociales et occupationnelles

 

Les savoir-faire demandés pour ce poste :
  • Connaissance de la personne âgée, de la personne handicapée physique et/ou mentale :
  • Caractéristiques physiologiques générales,
  • Pathologies physiques et mentales générales,
  • Les limites physiques et mentales.
  • Connaître le fonctionnement des appareillages d’aide à la mobilité,
  • Connaître les bases de la manipulation (gestes et postures) de la personne âgée et de la personne handicapée

 

Les savoir-être pour ce poste :

Outre le savoir-être « OPHELIEN » qui est demandé à chaque salarié, le comportement de l’auxiliaire de vie sociale doit respecter les règles de courtoisie et de politesse pour chacune de ses prestations et posséder un calme naturel qui lui permet de faire face à toutes les situations, notamment celles difficiles qu’elle (il) pourrait rencontrer.

Diplômes :

 CAP, BEP ou équivalent Auxiliaire vie sociale souhaité

Perspectives : 

Auxiliaire de niveau II, Aide Ménagère, aide soignante.

Avantages :

mutuelle, remboursement kilométrique 0.64 km/h

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *